Windows 10, annoncé pour le 29 juillet

30 juillet 2015  |  Le blog du dev
Pas vraiment cool pour Microsoft, mais tellement drôle ! ;-)

Pas vraiment cool pour Microsoft, mais tellement drôle ! 😉

Windows 10 sera disponible à partir du 29 juillet 2015. Ce qui est nouveau, et bien qu’un certain flou subsiste autour des annonces de Microsoft, c’est qu’il sera proposé en téléchargement gratuit aux utilisateurs de Windows 7, 8 ou 8.1, jusqu’en juillet 2016. La version payante devrait se situer aux alentours de 100 euros.

Tous les ordinateurs ne pourront pas faire fonctionner Windows 10, notamment à cause de ses besoins supplémentaires en mémoire vive. L’application ‘Get Windows 10’, proposée par Microsoft, pourra vérifier la compatibilité des machines.

Cependant, dès à présent, l’écran de Windows Update permet d’effectuer la réservation d’un téléchargement de Windows 10.

Faut-il migrer vers Windows 10 ?

Au plan de la sécurité, il est en général préférable de se servir des versions les plus récentes des systèmes d’exploitation. C’est un bon principe, et il est important d’avoir des principes solides, car quelquefois on ne sait pas où s’asseoir.

Windows 10 offre quelques nouveautés : le retour du menu de démarrage (!), un nouvel assistant vocal (Cortana), l’apparition de bureaux virtuels qu’apprécieront ceux qui travaillent en multi-écrans. Mais, en terme de fonctionnalités, il ne s’agit pas d’une révolution.

Les expériences regrettables de Windows Vista, et de Windows 8 incitent cependant à une certaine prudence dans les mises à jour vers Windows 10 : différer l’upgrade ne présentant aucun risque, nous estimons préférable de ne pas se précipiter, et de prendre le temps de valider le fonctionnement de ce nouvel OS.

Impacts pour Gestan

Pour Gestan « non-cloud », Windows 10 ne devrait pas poser de problème, les équipes de PCSoft travaillant déjà sur les questions de compatibilité. En revanche, pour Gestan Cloud, c’est un peu plus impactant, car nous utilisons des programmes tiers.

Actuellement, Microsoft réserve ses pré-versions au cercle restreint des membres du « Fast Ring » de Windows Insiders. C’est à dire que nous ne savons pas encore si la nouvelle version de Windows permettra un fonctionnement optimal de Gestan Cloud, notamment pour ce qui concerne la compatibilité avec TSPLUS, qui est la couche de communication qui permet à Windows de communiquer avec le Cloud.

Aussi, notre recommandation, si vous souhaitez migrer vos machines vers Windows 10, est de différer l’upgrade de celles des utilisateur de Gestan Cloud, au moins jusqu’à ce que nous ayons effectué les tests de comptabilité nécessaires. Nous vous ferons part des résultats des tests dès que possible. Pour Gestan « non-cloud », il n’y a pas « d’urgence à attendre », mais nous conservons néanmoins notre recommandation de prudence.

Update du 30/07

Deux informations importantes :

– d’après les téméraires qui ont installé Windows 10, et la release 13.2J/R3 de Gestan qui règle un problème d’accès au fichier CNX, tout roule : Gestan fonctionne parfaitement sous Windows 10.

– d’après les geekojuristes qui ont lu les conditions générales d’utilisation de Windows 10, si vous ne faites pas très attention au moment de l’installation, un bonne part d’informations personnelles sont transmises à Microsoft pour être revendues, à l’insu de votre plein gré. Apparemment, Windows 10 a une belle carrière de mouchard devant lui, bienvenue en 1984 : c’est gratuit, mais vous êtes le produit. L’article de Numérama détaille ce problème mais est loin d’être le seul. N’oubliez pas que vous pouvez revenir au Windows précédent (vous disposerez d’un mois à compter de la mise à jour pour revenir à la version précédente de Windows).


5 Comments


  1. Et ça continue dans le genre pub/mouchard !

    « La build 10565 de Windows 10 introduit une fonction permettant à Microsoft de suggérer des téléchargements d’applications directement dans le menu Démarrer. Mais ce n’est pas de la pub assure l’éditeur et aucune publicité rémunérée n’est prévue à l’avenir. »

    On y croit vachement !

    Détails sur l’article de ZDNet : http://www.zdnet.fr/actualites/windows-10-des-pubs-dans-le-menu-demarrer-non-des-suggestions-pour-des-apps-39826710.htm

  2. Il existe un petit utilitaire gratuit qui permet de désactiver les fonctions de communication intrusive de Windows 10 sans avoir à passer par toutes les procédures Microsoft.
    Il s’agit de O&O ShutUp10 de O&O Software (http://www.oo-software.com/fr/shutup10)
    Ce logiciel est réputé sur.

  3. Windows 10 est gratuit alors qu’il a coûté des centaines de millions de dollars en recherche et développement. Microsoft renonce à cette manne pour rester le leader écrasant du secteur : Windows 10 collecte les données pour les revendre aux compagnies publicitaires et mieux cibler la publicité que Bing diffuse, à la façon de Google.

    (vu sur http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-windows-10-est-carte-maitresse-microsoft-pour-avenir-benoist-rousseau-2288723.html)

  4. Je ne suis pas sur que la pression des utilisateurs
    fassent changer la politique de Microsoft, vu que ces infos
    sont leur nouvelle source de revenu !
    (windows 10 gratuit, c’est ça)
    Ils s’alignent simplement sur Apple et Google …
    Le seul refuge des utilisateurs conscient du problème, c’est Linux.

  5. Même paramétré, Windows 10 envoie des données à Microsoft

    Ces gens là n’ayant pas vraiment de scrupules, je vais attendre que la pression des utilisateurs (j’espère) pousse microsoft à faire une version non communicante…

    En savoir plus sur http://www.silicon.fr/cortana-desactive-windows-10-donnees-microsoft-124031.html
    et aussi http://www.itespresso.fr/collecte-donnees-windows-10-obeit-pas-105065.html

Leave a Reply

Vérification antispam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.